aléatoire

lundi 31 décembre 2012

Nous sommes les disciples de Dieu, et non pas ses maîtres.
C'est donc à nous de suivre ses volontés, et non pas le contraire.

dimanche 30 décembre 2012

Je me demande toujours pour quel motif on peut être orgueilleux...
Notre vie ? Elle ne nous appartient pas, on ne peut y ajouter une seule minute.
La beauté ou l'intelligence ? On les perdra inexorablement, elles n'ont qu'un temps.
Nos biens ? Ils disparaitront, ou passeront à d'autres tôt ou tard.
Nos qualités ? Nous n'y sommes pour rien, c'est juste un don immérité.
Non, vraiment, je ne vois aucun motif qui justifie le moindre orgueil chez l'être humain...

samedi 29 décembre 2012

Les religions inventés par l'homme ont pour but de se concilier
des éventuels esprits, dieux, anges, idoles, puissances, etc etc...
pour qu'ils nous laissent tranquilles en échange de sacrifices ou de prières,
ou pour qu'ils fassent notre volonté.
Le christianisme, en revanche, qui a été inventé par Dieu,
a pour but de nous apprendre à vivre selon ses commandements
en imitant la façon dont le Christ a vécu.

vendredi 28 décembre 2012

On voudrait que Dieu n'intervienne que là où on le lui demande,
et pour faire ce que bon nous semble.
Quelle folie!

jeudi 27 décembre 2012

Comprendre la création comme un coup de pouce donné par Dieu
à un moment donné et forcément très lointain,
ça n'a pas de sens.
Dieu crée. Maintenant. Et pour toujours.

mercredi 26 décembre 2012

L'humanisme restera toujours supérieur aux communautarismes...
je préfère être défini seulement comme humain,
ce qui me rapproche de plusieurs milliards d'individus,
que d'être défini en fonction de mon origine, mon sexe, ma couleur de peau,
mes actes, mon métier ou mes pensées,
qui, tous mis bout à bout, me séparent d'une énorme portion de l'humanité.

mardi 25 décembre 2012

Il faut une petite dose de naïveté pour être heureux,
puisqu'il faut commencer par croire que c'est possible...

Et si c'était vrai...

Et si c'était vrai qu'Il soit né un soir d'été,
Caché dans une grotte aux regards des puissants
Et puis qu'Il ait dû fuir un assassin d'enfants
Porté par ses parents en pays étranger...

Et si c'était vrai qu'après la mort d'Hérode
Il soit revenu vivre en pays de Judée,
Apprenti charpentier d'un village déprécié
En attendant le jour des noces de Cana...

Et si c'était vrai que, passés les trente ans
Il se soit peaufiné un groupe de disciples,
Puis, voyageur sans toit, il ait fait un périple
Pour annoncer aux siens le royaume des enfants

Et si c'était vrai qu'un soir ses ennemis
Aient mis leurs mains sur lui pour lui ôter la vie
Grâce à la trahison de l'un de ses amis
Et que volontairement il ait donné sa vie...

Et que trois jours plus tard Dieu l'aie ressuscité
Pour qu'il soit avec nous jusqu'à la fin des temps...
Si c'était vrai, tout ça, il faudrait être bouché
Ou méchant, ou aveugle... pour dire non à l'Amant.

lundi 24 décembre 2012

Éliminer totalement Dieu de sa vie,
et ensuite se plaindre de son absence,
voilà le sort de l'orgueilleux et du sot.

dimanche 23 décembre 2012

Heureusement que lors de notre jugement dernier,
nous aurons l'Esprit Saint comme avocat :
Lui seul sait dans quels pièges tendus par l'ennemi nous sommes tombés,
et quel est notre degré de responsabilité chaque fois que nous aurons manqué d'amour.
Par exemple, le diable peut toujours accuser Adam et Ève d'avoir croqué la pomme,
mais il ne pourra pas nier que c'est lui qui leur a menti pour qu'ils la mangent,
et qu'il porte donc bien plus qu'eux le poids des conséquences du péché.

samedi 22 décembre 2012

Crier vers Dieu est non seulement un droit, mais parfois même un devoir.
Cependant, une fois qu'on a bien crié,
il faut apprendre à se taire,
si on veut avoir une chance d'entendre sa réponse.

vendredi 21 décembre 2012

Craindre la mort?
Ça me semble tout à fait raisonnable.
Mais avoir peur de Dieu?
Ça, en revanche, ça ne l'est pas.

jeudi 20 décembre 2012

Il est moins grave d'être idiot que d'être orgueilleux.
Les simples d'esprit auront accès au paradis.
Les orgueilleux, non.

mercredi 19 décembre 2012

On a tort de considérer spontanément les gens anormaux
comme s'ils étaient malades, handicapés, nécessairement malheureux de leur différence
ou nécessitant des traitements ou des opérations.
Être anormal, c'est juste être en dehors de la norme, et donc du plus grand nombre.
Les génies sont anormaux. Les artistes sont anormaux. Les saints sont anormaux.
Je ne vois rien là qui nécessite la moindre guérison ou rentrée dans le rang. 
C'est étrange.
Anormal et exceptionnel signifient la même chose,
et pourtant la connotation est tout à fait opposée.

mardi 18 décembre 2012

Si le péché n'était pas entré dans le monde,
la mort non plus n'existerait pas.
Mais le péché étant, à n'en pas douter, bel et bien présent parmi nous,
si nous étions immortels dès ici-bas,
alors la situation de ceux qui s'efforcent de suivre les commandements de Dieu
serait le pire sort que l'on puisse imaginer,
et il serait sans remède,
parce que ce sont les violents qui, depuis toujours, tentent de s'emparer de ce monde...
Il faut bien que la moisson se fasse un jour,
si l'on veut avoir une chance de séparer l'ivraie du blé.

lundi 17 décembre 2012

J'entends souvent dire que c'est le même Dieu,
quelle que soit la religion que l'on choisit,
(comme si c'était, dans la majorité des cas, un choix... mais enfin soit)
et donc que tout se vaut, en définitive.
S'il n'est pas permis de douter qu'il n'y a, effectivement, qu'un seul Dieu,
en revanche la conception que chaque religion en a est, elle, très différente,
et même parfois radicalement opposée (voire quasiment absente).
Seul le christianisme, reprenant la définition qu'en donne saint Jean,
croit que Dieu est Amour.

dimanche 16 décembre 2012

Déjà quand on consacre sa vie à Dieu,
il est si facile d'oublier les tenants et les aboutissants spirituels de notre vie
que je n'ose pas imaginer ce que ça donne
chez ceux qui déjà à la base les ignorent ou n'en ont rien à faire...

samedi 15 décembre 2012

Être prêtre, c'est être témoin
de l'amour fou de Dieu pour le monde
et du désintérêt quasiment total du monde pour cet amour.

vendredi 14 décembre 2012

Rien de bon ne peut être accompli sans humilité.
L'orgueil, bien sûr, a pu accomplir de grandes choses au cours de l'histoire.
Mais jamais sans coûter beaucoup de sang, en général innocent.
On ne peut donc pas dire que ces choses, pour grandes qu'elles aient été, 
soient bonnes.
Déjà quand on a la foi, la maladie et la mort sont des épreuves difficiles à supporter.
Mais alors quand on ne l'a pas...
Franchement, je n'ai jamais compris comment on pouvait les digérer en étant athée. 

jeudi 13 décembre 2012

La foi, c'est comme les assurances :
ça n'empêche pas plus la mort d'arriver qu'une assurance n'empêche les accidents,
mais au moins ensuite on n'a pas à se préoccuper d'autre chose que de soi-même,
l'aspect économique (pour les assurances) ou spirituel (pour la foi)
étant pris en charge par quelqu'un d'autre.

mercredi 12 décembre 2012

Prétendre être disciple du Christ sans croire en Lui me semble assez... improbable?
C'est pourtant ce que font certaines sectes
qui se présentent à nos portes comme chrétiennes
alors qu'elles ne croient pas une seconde que Jésus-Christ est Dieu.
Si le mot "chrétien" n'avait pas été inventé, à Éphèse, pour désigner des gens qui, eux,
le croyaient fermement (au point de donner leur vie pour cette foi),
alors pourquoi pas.
Mais ce n'est pas du tout le cas...
Ils sont donc soit menteurs, soit tellement ignorants
de ce qu'ils se targuent pourtant de connaître mieux que personne
que cette imposture est un motif d'ébahissement permanent en ce qui me concerne.
Comment une génération sacrifiée à l'instabilité affective de ses parents
peut-elle avoir la moindre confiance dans l'amour,
et même, la simple connaissance de ce que c'est vraiment qu'aimer?

mardi 11 décembre 2012

Il est infiniment plus épanouissant
d'apprendre à être ce que l'on est
que d'essayer de devenir ce que l'on n'est pas.

lundi 10 décembre 2012

On devient adulte le jour où on cesse d'être le centre du monde :
quand on devient capable de plus se préoccuper des besoins des autres
que des siens propres.

dimanche 9 décembre 2012

L'autorité est aussi nécessaire à l'éducation
que la tendresse l'est à l'amour.
Autorité ne signifie pas despotisme,
pas plus que tendresse ne signifie mièvrerie.

samedi 8 décembre 2012

Prendre tous les autres pour des cons
n'est pas vraiment un signe d'intelligence...

vendredi 7 décembre 2012

Sans sens du devoir et du sacrifice,
qu'il est difficile de trouver le bonheur!

jeudi 6 décembre 2012

Oser se montrer tel qu'on est vraiment,
sans fards, sans mensonges, sans masque, sans hypocrisie, sans se cacher,
c'est donner au monde la chance de connaître quelque chose de vrai sur Dieu,
en se révélant tel qu'il nous a créés.

mercredi 5 décembre 2012

Dieu restera toujours limité pour nous à ce qu'on en comprend,
autant dire pas grand-chose,
puisque notre intelligence est limitée par des mots et des concepts humains.
Mais si on se met à juste Le contempler,
à se laisser imprégner par sa présence,
alors on peut commencer à en découvrir plus.

mardi 4 décembre 2012

On ne peut pas gagner sa vie en exerçant une activité qui détruit les autres
sans inévitablement finir par être soi-même détruit.
La suffisance et le mépris sont deux excellents moyens 
de rester ignorant toute sa vie.

lundi 3 décembre 2012

Tu te demandes si tu mérites toutes les grâces dont Dieu t'a comblé ?
Mais... le mérite n'a rien à voir avec le fait d'être aimé.
C'est toujours, par essence, une grâce imméritée.

dimanche 2 décembre 2012

Le mal que l'on fait aux autres ?
C'est comme cracher en l'air :
ça finit toujours par nous retomber sur la tête.
Laisser quelqu'un d'autre que soi-même diriger sa propre vie
ou prendre des décisions à sa place
me semble être une pure folie.
S'il peut paraître confortable de ne pas avoir à assumer sa vie,
le prix à payer me semble exhorbitant,
puisqu'il s'agit rien moins que de renoncer à son humanité.
Même Dieu ne nous demande pas ça. Il nous respecte, Lui.

samedi 1 décembre 2012

Il n'y a pas de bien plus précieux que l'amour véritable,
et pourtant il est nécessairement gratuit.

vendredi 30 novembre 2012

La beauté peut sauver des vies :
on a besoin d'elle pour se rappeller à quel point la vie vaut le coup d'être vécue.
C'est pour ça que les artistes font un métier essentiel,
quand ils sont inspirés par la recherche du vrai.

jeudi 29 novembre 2012

Les dons que Dieu nous a faits,
quand on les met au service des autres,
ressemblent plus souvent à une charge qu'à un cadeau.
Quand quelqu'un de pauvre veut t'offrir un cadeau,
accepte-le toujours, même si ça te coûte.
C'est une charité à rendre, que de laisser cette personne t'aimer
en dépit de son indigence :
ce n'est pas parce qu'on est pauvre qu'on n'a pas le droit
de démontrer son amour.

mercredi 28 novembre 2012

Trouver un bonheur qui pourrait se passer d'amour?
Autant chercher une mer qui pourrait exister sans eau.

mardi 27 novembre 2012

Le don de soi est la recette de la création de l'amour,
et nous, nous sommes le résultat du don de Dieu.

lundi 26 novembre 2012

Tu peux tout avoir, tout gagner, tout réussir, tout posséder,
demain tu vas mourir.
Et tu perdras tout.
Une seule chose demeurera.
Mais l'as-tu accumulée avec la même énergie que ces biens volatiles?
Et d'ailleurs... sais-tu seulement de quoi il s'agit?
Je n'ai jamais compris que l'on puisse confier
son avenir, son bonheur ou sa vie
à des politiques
alors que leur but premier
est la survie à tout prix de leur propre pouvoir.

dimanche 25 novembre 2012

Il est si facile de penser que l'on est important
que si, en plus, on nous le dit,
on pourrait éventuellement finir par le croire...
Je crains que l'orgueil ne soit aussi insidieux que le monoxyde de carbone :
on pense respirer du bon air parce que c'est inodore,
et on meurt sans même s'en rendre compte, bercé par un sommeil trompeur.
De même l'orgueilleux pense ne recevoir que les honneurs qui lui sont dûs,
et ne prend conscience d'avoir été manipulé par la flatterie,
si tant est qu'il s'en rende seulement compte,
que lorsqu'il est déjà trop tard.

samedi 24 novembre 2012

On a beau se croire supérieurement évolués,
quand on manque de nos besoins animaux les plus essentiels,
comme par exemple le sommeil, la nourriture, la sécurité ou même l'affection,
alors tous nos beaux principes, nos idéaux, notre intelligence et même notre morale
tombent en poussière bien plus facilement que l'on ne l'imaginerait.

vendredi 23 novembre 2012

Que peut-on donner à Dieu qui ne lui appartienne pas déjà?
Notre vie? Nos biens? Notre âme? Nos qualités? Notre temps?
Mais tout ça vient de Lui et lui reviendra de toutes façons, quoi qu'on fasse.
Non, la seule chose qui nous appartienne vraiment et qu'on peut lui donner,
c'est l'acceptation de sa Parole et sa mise en pratique.

jeudi 22 novembre 2012

Si Dieu ne voulait pas notre bien,
alors il n'y aurait rien ni personne qui puisse nous sauver. 

mercredi 21 novembre 2012

La sainteté ne consiste pas à être meilleur que les autres
ni même à n'avoir aucun défaut,
mais à laisser Dieu, qui seul est bon, agir en nous,
par notre docilité à ses commandements et leur mise en pratique
dans la vie de tous les jours.
Les qualités que l'on n'a pas soi-même
sont souvent considérées,
par ceux qui les possèdent,
comme un fardeau.

mardi 20 novembre 2012

La mesure de l'amour,
c'est de ne pas avoir de mesure.
Penser que sa propre vie n'a pas beaucoup d'importance,
c'est négliger, comme si c'était quelque chose de peu de valeur,
le premier cadeau que Dieu nous a offert...
Être grave, quand il faut être grave.
Mais aussi savoir rire, quand il faut rire.
On n'est pas d'autant plus saint qu'on est plus triste.

lundi 19 novembre 2012

Il faut se méfier de ce qui peut très facilement nous faire oublier
que nous sommes poussière, et que nous le redeviendrons inévablement.
Je pense en particulier à ceux qui font partie
des groupes d'influence plus ou moins secrets
qui s'efforcent de dominer le monde et d'infléchir le destin de l'humanité,
jusqu'à finir par se prendre un peu pour Dieu...
alors qu'ils ne peuvent pas ajouter une seule seconde à leur propre vie.
Comment penser que l'on sert vraiment à quelque chose pour aider au salut du monde,
nous dont toutes les pensées et les actions
sont entâchées de péchés?

dimanche 18 novembre 2012

Il est beaucoup plus facile d'espérer passer pour un sage
en se taisant qu'en parlant trop,
parce qu'on prend moins de risque de dire une bêtise.

samedi 17 novembre 2012

Les sacrements valent infiniment plus
que les préparations, parfois interminables, que l'on inflige à ceux qui vont les recevoir,
parce qu'ils donnent la grâce de Dieu
alors que nous ne pouvons donner que ce que nous en comprenons.
Ne vaut-il pas mieux donner à manger à quelqu'un qui a faim,
plutôt que de lui expliquer, pendant des heures,
tout le bien que ça lui fera quand il mangera?

vendredi 16 novembre 2012

La grâce de Dieu peut tout,
là où nous ne pouvons rien.

jeudi 15 novembre 2012

Il est curieux de constater que
ceux qui ne sont pas les détenteurs légitimes de responsabilités importantes,
s'ils s'en voient confier une part,
ont tendance à prendre pour un honneur prestigieux
ce que les vrais responsables prenaient, eux,
pour du travail.
Peut-être que la vérité est bonne à dire,
mais dans la mesure où on n'est jamais certain de la détenir parfaitement,
ne vaut-il pas mieux, bien souvent, se taire?

mercredi 14 novembre 2012

C'est une somme de petites corruptions personnelles
apparemment sans importance
qui conduit, quand elles sont toutes réunies,
aux grands malheurs de ce monde.

mardi 13 novembre 2012

Quelle différence y a-t-il entre la critique des oeuvres de Dieu
et la critique de Dieu?
Aucune, me semble-t-il...

lundi 12 novembre 2012

Désigner des coupables pour tout ce qui ne marche pas dans le monde
revient souvent à s'exonérer soi-même de toute responsabilité personnelle.

dimanche 11 novembre 2012

L'amour, c'est comme le poker :
cinq minutes suffisent à en comprendre les règles,
mais il faut toute une vie pour les maîtriser.
Il est impossible de progresser en sagesse
si l'on est bardé de certitudes et de préjugés.
Or il est tout aussi impossible de n'avoir ni certitudes, ni préjugés.
On peut cependant les atténuer, peu à peu,
à condition d'apprendre à écouter, et d'accepter d'entendre.
Bref, la sagesse s'obtient par l'écoute et l'ouverture d'esprit,
et non pas en se crispant sur le peu que l'on tient pour acquis.
Les trois tentations de l'être humain
que sont les appétits de jouissance, de possession et de pouvoir
existent depuis toujours.
En même temps, on ne voit pas pourquoi le diable se fatiguerait à en inventer d'autres,
tant que ces trois-là lui suffisent à soumettre le monde.

samedi 10 novembre 2012

Dieu ne nous demande pas de sauver le monde à sa place,
mais de nous laisser sauver par Lui.

vendredi 9 novembre 2012

Dieu fait-il des sortes d'examens pré-mortels sur la terre,
pour savoir qui Il doit éliminer avant même qu'ils aient une chance
d'arriver au Paradis?

jeudi 8 novembre 2012

L'égalitarisme est une chimère,
parce que c'est basé sur une idéologie,
qu'elle soit politique, philosophique ou sociologique.
En revanche,
la complémentarité est un fait
basé sur la simple observation de la création,
que tout un chacun peut faire.

mercredi 7 novembre 2012

Celui "qui n'a jamais connu l'amour ne connait pas Dieu",
je suppose donc que celui qui connait l'amour connait Dieu, nécessairement...
Il y a donc beaucoup de gens qui connaissent Dieu sans même le savoir,
et beaucoup aussi qui pensent le connaître et ne le connaissent pas.

mardi 6 novembre 2012

L'amour parfait de Dieu et du prochain est comparable à une très haute montagne.
Pour parvenir au sommet, nous avons tous les atouts en main :
la carte de la Parole de Dieu,
les voies ouvertes par ceux qui sont déjà parvenus au sommet, c'est à dire les saints,
la météo du magistère de l'Eglise,
les habits chauds qui sont la connaissance de la science de Dieu,
les repas que sont les sacrements, et en particulier la communion,
l'intendance et le personnel soignant en la personne des consacrés et des prêtres,
l'entrainement par les petits actes d'amour de tous les jours,
les compagnons de cordée que sont tous les autres chrétiens...
Mais on peut tout avoir sous la main,
si on n'a pas envie d'escalader la montagne,
ça ne sert à rien.

lundi 5 novembre 2012

Un chemin sûr pour parvenir à la sainteté :
ne jamais faire à personne ce qu'on n'aimerait pas qu'on nous fasse à nous,
et les traiter comme on aimerait être traité soi-même.

dimanche 4 novembre 2012

Dieu est venu dans le monde pour les siens :
ceux capables de reconnaître l'Amour enveloppé dans des langes.

samedi 3 novembre 2012

Dans la parabole du grain de blé tombé en terre qui doit mourir pour porter du fruit,
Jésus ne parle pas de la mort, en fait,
mais de la part d'oubli et de renoncement à soi-même
qui accompagne inévitablement, sur cette terre,
tout acte d'amour véritable. 

vendredi 2 novembre 2012

Quand on est ensemble par devoir (parce qu'on a fait un enfant par exemple),
simplement par instinct ("on se plait bien" alors bon vivons ensemble),
juste pour ne pas être seul(e)
ou pour des raisons économiques,
il ne faut pas s'étonner que ça n'apporte ni bonheur ni stabilité.
Vivre en couple devrait toujours être le résultat d'un choix
totalement libre
et mutuel.

jeudi 1 novembre 2012

Il est bien plus facile de vivre un égoïsme à deux
(chacun tirant profit de l'autre)
que de vivre un amour véritable
(chacun donnant sa vie pour l'autre).
Nombreux sont ceux qui s'y sont trompés.

mercredi 31 octobre 2012

Avoir toujours raison n'a aucune importance.
Avoir le dernier mot, non plus.

mardi 30 octobre 2012

Le "péché contre l'Esprit", le seul que Dieu ne puisse pas pardonner?
C'est quand on prétend que notre péché est supérieur à la miséricorde de Dieu.

lundi 29 octobre 2012

Avoir raison avant ou contre tout le monde
est un signe de folie si l'on a tort,
et les prémices de graves ennuis si l'on a raison.

dimanche 28 octobre 2012

S'aimer soi-même est non seulement légitime mais indispensable
afin de compléter le commandement de Dieu.
Il faut, en revanche, que cet amour soit subordonné
à celui de Dieu, puis des autres.
Mais aimer Dieu ou les autres comme il faut sans s'aimer soi-même est impossible.

samedi 27 octobre 2012

À une époque où le travail devient quasiment une religion,
il est bon de rappeller deux choses.
Oui, le travail a été voulu par Dieu, qui nous a laissé un monde à finir,
histoire de nous occuper.
Non, le travail n'est pas le but de notre vie sur terre, il n'en est qu'un moyen.

vendredi 26 octobre 2012

Le fruit mûr n'étant jamais très loin du fruit blet,
l'homme dit évolué n'est jamais très loin de devenir décadent.
On peut avoir tout à fait raison dans la théorie,
et parfaitement tort dans la façon de l'imposer.

jeudi 25 octobre 2012

La jalousie n'est pas seulement un défaut, mais aussi un péché.
En effet, elle procède d'un manque de confiance
et d'un manque de partage qui ressemble fort à de l'égoïsme.
En définitive, on considère l'autre comme une propriété,
et non plus comme un don gratuit...
Il est donc important de lutter contre elle, si on veut devenir saint.
De l'aide apportée aux plus faibles dépend le salut de tous.

mercredi 24 octobre 2012

Je pense avoir rencontré plus de dix chrétiens dans ma vie...
C'est une chance extraordinaire!
En tout cas si l'on appelle "chrétien"
quelqu'un dont la rencontre avec Dieu et l'Eglise
définit toute l'existence, la pensée, l'action et le mode de vie,
fidèlement.

mardi 23 octobre 2012

L'amour n'est jamais stérile :
aider ceux qu'on aime à supporter la vie
est tout aussi important que de la leur avoir donnée.
La diversité humaine semble souvent
devoir plus à l'emprise endémique du péché sur la terre
qu'à l'amour de Celui qui nous a créés.

lundi 22 octobre 2012

Vivre une vie emplie de paix et de douceur
vaut bien la peine de faire quelques concessions.

dimanche 21 octobre 2012

Ce n'est pas la puissance qui caractérise Dieu le mieux,
c'est l'amour.
C'est pour ça qu'il est venu sur terre sous les traits d'un bébé,
et non pas dans la foudre ou la fureur.

samedi 20 octobre 2012

La nature ayant horreur du vide,
si un coeur n'est pas rempli d'amour,
c'est toutes sortes d'autres choses qui le rempliront.

vendredi 19 octobre 2012

On croise de plus en plus souvent, dans les avions,
des enfants de tous âges qui vont voir, seuls, l'un ou l'autre de leurs parents séparés...
pauvres, pauvres enfants.
Un signe inéquivoque de la tendresse de Dieu pour quelqu'un,
c'est quand il lui envoie un prêtre juste avant sa mort.
C'est une grâce que l'on peut obtenir en la demandant souvent lors de sa vie.
L'amour véritable est toujours immérité.
C'est d'ailleurs l'une des qualités qui l'authentifient le plus clairement.

jeudi 18 octobre 2012

C'est dommage que ce mot soit si moche en français : "vertu".
Pourtant il désigne quelque chose d'admirable :
la facilité à faire le bien,
à force le faire quotidiennement et constamment dans les petites choses.

mercredi 17 octobre 2012

La patience de Dieu envers chacun d'entre nous
devrait être une source d'inspiration permanente
pour devenir patients les uns envers les autres.

mardi 16 octobre 2012

Beaucoup de choses qui nous semblent insupportables peuvent devenir acceptables,
voire même bénéfiques,
mais ça demande de passer de la revendication à la résignation.
L'amour seul sauve le monde. L'égoïsme, lui, le tue.

lundi 15 octobre 2012

Les injustices,
qu'elles soient au niveau des personnes, d'une société, des lois
ou entre divers peuples,
sont une grave entrave à la possibilité d'aimer.
Malheur à qui en est responsable.

dimanche 14 octobre 2012

La crise de l'Eglise, que l'on pense être une crise religieuse,
est avant tout une crise de la famille et de l'amour humain.

samedi 13 octobre 2012

Beaucoup de gens veulent laisser une trace de leur passage sur terre.
Je me demande bien pourquoi.
À choisir, j'aimerais autant en laisser une au ciel.
Ne pas comprendre la volonté de Dieu sur soi, même si on la connait?
C'est plutôt normal.
Ce n'est pas une raison pour ne pas l'accomplir,
au besoin après l'avoir faite expertiser par quelqu'un de compétent.

vendredi 12 octobre 2012

Penser que l'amour humain se réduit à la sexualité,
ou au contraire que la sexualité est quelque chose de simplement récréatif,
c'est se condamner dans les deux cas à une très profonde solitude.

jeudi 11 octobre 2012

Tout le monde est non seulement libre d'aimer qui bon lui semble,
mais est même encouragé à le faire au nom du commandement de Dieu.
En revanche, aimer et "coucher avec" ne sont absolument pas des synonymes.

mercredi 10 octobre 2012

On n'a jamais que les obligations que l'on se crée,
parce que la seule obligation que Dieu nous a laissé,
on n'y est pas obligés.
Comprenne qui pourra.

mardi 9 octobre 2012

Si l'on ne juge Celui qui nous a créés que par le résultat apparent de son travail,
rien d'étonnant à ce qu'on pense communément que c'est un incapable.
Seuls ceux qui ont fréquenté le Christ et la Vierge Marie,
eux dont la nature originelle n'était pas défigurée par le péché,
ont connu la beauté et la perfection que Dieu a mis dans l'être humain.

lundi 8 octobre 2012

L'amour, sur terre, est toujours trahi, ne serait-ce que par la mort.
Enfin, presque.
Parce s'il se bat pour être fidèle, alors même la mort ne peut rien contre lui.

dimanche 7 octobre 2012

Tout perdre, quand on ne possède rien, ce n'est pas bien grave.
C'est pour cela qu'il est préférable de quitter ce monde
sans y être attaché par toutes sortes de possessions.

samedi 6 octobre 2012

Le besoin et l'amour sont deux choses différentes.
Dieu, par exemple, nous aime, certes, mais il n'a pas besoin de nous.
Nous, en revanche, même en l'aimant de la façon la plus désinteressée possible,
nous avons un besoin absolu de Lui, ne serait-ce que pour exister.
C'est en cela que l'amour de Dieu est infiniment supérieur au nôtre,
car seul le sien est absolument gratuit.

vendredi 5 octobre 2012

Il serait sans doute plus populaire pour ce blog d'être moins exigeant...
mais est-ce que ça serait juste?
Le salut éternel est quelque chose de très facile à atteindre en théorie,
mais qui demande une fidélité constante,
et donc des rappels de tous les jours... même s'ils sont parfois dérangeants.

La liturgie de l'Eglise, c'est le meilleur (et souvent le seul) moyen
d'évangéliser des pauvres.

jeudi 4 octobre 2012


C'est sans doute parce qu'il nous a connus bébés
que Dieu arrive à nous trouver mignons même quand on est adultes.

mercredi 3 octobre 2012


Nul ne peut donner ce qu'il n'a pas, c'est un principe élémentaire.
Ça vaut en particulier pour la foi :
on ne peut ni l'enseigner ni la transmettre si on n'en vit pas quotidiennement
et encore moins, c'est évident, si on ne la possède même pas.

mardi 2 octobre 2012


Un prêtre m'a appris l'humilité,
en étant lui-même l'homme le plus humble que j'ai jamais rencontré.
Un autre m'a appris la responsabilité, un autre l'amour du prochain,
un autre la confiance, un autre la patience, un autre le don de soi,
puis des chrétiens m'ont appris la générosité, d'autres la joie, d'autres la foi,
d'autres l'espérance chrétienne, d'autres la fidélité...
Tous m'ont enseigné ça sans rien me dire, juste en le pratiquant quotidiennement.
Quand une vertu est incarnée, qu'il est simple d'en comprendre les bienfaits!

lundi 1 octobre 2012


La Foi sans l'Eglise? Est-ce possible?
Oui. Mais ça ne sera vraisemblablement pas la Foi de l'Eglise.
À quoi servira-t-elle donc? Mystère et boule de gomme.

dimanche 30 septembre 2012


Penser que Dieu va obliger toute l'humanité à vivre avec Lui au paradis
sans tenir compte des choix de chacun pendant cette vie présente,
c'est tenir pour rien le respect absolu qu'Il a de la liberté de tous.

L'amour chrétien n'est pas basé sur de la sensiblerie
ni même sur des bons sentiments,
mais c'est un débordement de l'amour de Dieu qui est en nous.
C'est pour ça que le commandement de l'amour de Dieu précède celui de l'amour du prochain :
parce que l'amour du prochain nous vient de l'amour de Dieu.

samedi 29 septembre 2012


Ça me plait bien, que Dieu soit patient avec nous.
 Parce qu'alors, il est légitime de l'être avec soi-même.
 A condition que la patience ne soit que lenteur,
 et non pas oubli du but à atteindre.

vendredi 28 septembre 2012


Ça m'amuse toujours qu'on puisse penser ne pas avoir besoin de l'Eglise
pour connaître Dieu soi-disant mieux que l'Eglise elle-même,
en se basant juste sur une compréhension personnelle des Saintes Ecritures.
Sans l'Eglise, et en particulier les moines copistes Irlandais du VIème siècle,
la bible ne serait vraisemblablement même pas parvenue jusqu'à notre époque.

On ne prie jamais assez, ni assez bien. C'est pareil pour l'amour.

jeudi 27 septembre 2012


Ressasser les défauts et les péchés historiques et actuels de l'Eglise
est bien utile quand on veut se justifier de ne pas faire la volonté de Dieu.

mercredi 26 septembre 2012


Celui qui a toujours été seul face aux décisions de sa vie
a sans doute le droit de blâmer ceux qui ne l'ont pas aidé quand ils le pouvaient,
s'il venait à échouer.

On ne peut pas plus expliquer la foi chrétienne à quelqu'un qui ne veut pas l'entendre
qu'on ne peut soigner efficacement quelqu'un qui préfère être malade.

Certains prétendent avoir foi en l'humanité.
Je ne sais pas comment ils font.
Après la résurrection, je ne dis pas.
Mais avant, sous le règne du péché originel et personnel?
Ça me semble être la porte ouverte à une vie de désillusions.

mardi 25 septembre 2012


La Foi est certes un don de Dieu, mais elle se cultive.
En se nourissant des sacrements et de la prière, tout d'abord.
Puis par sa mise en pratique, en particulier par l'amour du prochain
en actes et en esprit.

lundi 24 septembre 2012


La finalité de la politique est de gérer la société humaine, pas de la sauver.
Si on en attend ce qu'elle ne peut pas donner, elle décevra inévitablement.

dimanche 23 septembre 2012


Tant qu'on trouvera en nos coeurs la moindre trace de haine, d'envie ou de jalousie,
il ne faudra pas s'étonner qu'il y ait des guerres.
Autant dire que la paix mondiale n'est pas pour tout de suite.

L'hypocrisie se retourne inévitablement contre ceux qui la pratiquent,
parce que les premières personnes qu'ils trompent, c'est eux-mêmes.

samedi 22 septembre 2012


Si le salut éternel était gagné d'avance,
il n'aurait pas coûté sa vie au Christ.

Ne pas pratiquer les sacrements, soit.
Mais alors il ne faut pas se plaindre que les églises soient fermées.

vendredi 21 septembre 2012


Il est toujours beaucoup plus facile de blâmer les autres
(les prêtres, le concile, l'Eglise, les religieux, le pape, les laïcs, etc etc...)
pour justifier ses propres péchés,
que de chercher à s'en corriger.

C'est au moment de sa mort qu'on peut savoir si quelqu'un a réussi sa vie.

jeudi 20 septembre 2012


La foi sans les oeuvres?
Voilà bien quelque chose de totalement inutile.
Le diable l'a. Ça lui fait une belle jambe.

Le jour où tu vas te retrouver devant Dieu,
Il ne va pas te demander si "les autres" sont saints,
mais si tu l'es, toi.

mercredi 19 septembre 2012


Dans les sociétés néo-païennes,
le devoir est devenu un gros mot, seule l'envie compte.
Et quand l'envie disparait, alors il ne reste rien pour justifier la valeur d'une vie.

mardi 18 septembre 2012


L'athéisme au sens strict est quelque chose d'excessivement rare.
La plupart de ceux qui se disent athées sont en fait païens :
ils mettent leur foi en des idoles au lieu de Dieu, mais c'est tout.
Que ce soit l'argent, le sexe, la philosophie, la politique, l'art, la science ou le travail,
ils croient tous en quelque chose, qu'ils ne remettent pas plus en question
qu'un croyant ne doute de Dieu.

La magnanimité,
c'est pardonner ceux qui sont impardonnables,
sans aucun mérite de leur part.
C'est la qualité des nobles,
je veux dire que seuls ceux qui la pratiquent méritent ce nom.

lundi 17 septembre 2012


Que les portes du paradis soient ouvertes, c'est une chose.
Qu'on les franchisse, c'en est une autre.
Les portes de nombreuses églises sont ouvertes tous les dimanches,
ce n'est pas pour ça que les églises sont pleines.

Une civilisation qui ne protège plus la vie des plus faibles d'entre les siens,
en particulier de ceux qui sont à naître ou en fin de vie,
n'en a plus pour très longtemps à survivre elle-même avant de disparaître.

dimanche 16 septembre 2012


Il est plus facile de se draper des habits du père la rigueur,
paré de la vérité, du bon droit, et du dédain pour les pécheurs ("ces misérables!"),
que de mettre les mains dans la boue pour les en tirer au risque de se tacher.
Et pourtant Dieu a choisit de se faire homme pour nous sortir de là...

samedi 15 septembre 2012


La peur jointe à l'ignorance engendre inévitablement la violence.

vendredi 14 septembre 2012


Quand on a charge d'âmes,
pour les autres il vaut mieux qu'on soit savant,
pour soi-même il vaut mieux être saint.
Comme les deux ne sont pas incompatibles,
le mieux est donc d'être à la fois savant et saint.

jeudi 13 septembre 2012


Chaque vocation est la plus belle au monde,
tant que c'est celle qu'on a soi-même.
Les vocations que l'on n'a pas
nous sont toujours plus ou moins incompréhensibles.

mercredi 12 septembre 2012


La croix symbolise bien la double orientation de l'amour chrétien :
une dimension verticale, aimer Dieu par dessus-tout,
une dimension horizontale, aimer son prochain comme soi-même.
Position inconfortable (c'est un euphémisme) du crucifié,
et pourtant unique chemin de salut.

mardi 11 septembre 2012


En vouloir à Dieu de reprendre ce qui est à Lui,
alors qu'on ne l'avait jamais même remercié de nous l'avoir prêté,
est-ce bien juste?

lundi 10 septembre 2012


Ils sont nombreux, ceux qui voudraient forcer la main du Christ
parce qu'ils trouvent qu'il est trop laxiste avec le monde,
et que son Eglise n'est pas assez sainte ni puissante à leur goût.
Cette même raison est peut-être celle qui a poussé Judas à le livrer...

dimanche 9 septembre 2012


Aimer, ce n'est pas vouloir le bien des autres à leur place ou malgré eux :
ça, ça s'appelle diriger.
En revanche, on peut les aider à trouver le bien qu'ils recherchent eux-mêmes,
s'ils acceptent notre aide.

Le respect de la liberté humaine
est l'une des conditions sine qua non
de l'accès à la sainteté.
Qui dit liberté humaine, dit aussi liberté religieuse.

La routine, dans un couple, a un avantage important : elle rassure.
Elle a aussi un inconvénient : elle endort et risque d'éloigner insensiblement.
La solution? Changer le contenu de temps en temps, mais garder le contenant :
changer de routine, mais en garder toujours une.

samedi 8 septembre 2012


La vie est un chemin dont chaque jour est le but.

Prêtre, donne au peuple chrétien la liturgie à laquelle il a droit,
celle qui vient de l'Eglise, telle qu'elle est écrite et décrite dans le missel,
à laquelle personne, fut-il prêtre, n'a le droit
de rajouter, changer ou enlever quoi que ce soit.
Sans quoi, ce n'est pas vers Dieu que tu guideras le peuple,
mais seulement vers toi.

vendredi 7 septembre 2012


L'intelligence, comme la beauté ou la santé, n'est qu'un prêt.
Il serait bien ridicule d'en tirer de la vanité,
comme si on avait un mérite quelconque dans cette affaire.

jeudi 6 septembre 2012


Plus on vieillit, plus les défauts de caractère
qu'on n'avait que camouflés au lieu de les améliorer
apparaissent aux yeux de tous sans qu'on puisse plus rien y faire.

mercredi 5 septembre 2012


Certains pensent qu'il est bien orgueilleux de prétendre devenir saint.
Quelle méconnaissance !
La sainteté n'est rien d'autre que l'amour parfait de Dieu, du prochain puis de soi-même,
je ne vois pas où l'orgueil a la moindre place là-dedans.

C'est aujourd'hui qui est important, parce que chaque jour peut être le dernier.

mardi 4 septembre 2012


La seule couronne que le Christ ait jamais porté
était une couronne d'épines.
Tu veux des honneurs ou des responsabilités dans l'Eglise?
Fais attention. Ça risque de piquer.

lundi 3 septembre 2012


Un défaut, c'est une qualité dont on n'a pas encore trouvé le mode d'emploi.

Ce n'est pas en tirant sur une fleur qu'on la fait grandir plus vite.
Ce n'est pas non plus en accumulant des exigences qu'on rend les gens plus saints.

dimanche 2 septembre 2012


L'intégrisme est aux religions
ce que le lierre est aux arbres.
Il s'y colle, il en vit, il les étouffe, mais ce n'est qu'un parasite :
il ne vient pas d'eux.

samedi 1 septembre 2012


Donner des moyens de vivre à ses enfants est moins important
que de leur donner des raisons de vivre.
L'amour est encore plus naturel à Dieu
que les battements de notre coeur ne le sont pour nous.
Personne ne nait meurtrier ni saint.
Ce sont les innombrables choix que nous faisons tout au cours de notre vie
qui nous conduisent sur un chemin ou sur un autre.

vendredi 31 août 2012


Devenir saint,
c'est quelque chose d'extrêmement simple,
que le péché originel et l'orgueil rendent extrêmement compliqué.

jeudi 30 août 2012


La fin ne justifie jamais les moyens,
pour la simple et bonne raison que les moyens influencent inévitablement la fin.
Ainsi, on ne peut pas devenir saint
en faisant volontairement du mal à qui que ce soit pour y parvenir.

mercredi 29 août 2012


"Sans pardon, pas de salut."
Telle quelle, cette affirmation est un axiome du Christianisme.


Quand on n'arrive pas à pardonner quelqu'un
parce que ce qu'on nous a fait est trop grave,
il faut demander la grâce du pardon à Dieu :
Ce qu'on ne peut faire de nous-même, Lui peut le faire en nous,
à la seule condition d'accepter son intervention.

mardi 28 août 2012


L'amour mérite d'avoir la priorité absolue
dans notre vie terrestre,
parce qu'une fois ressuscités,
sa présence ou son absence décidera
de toute notre vie éternelle.

lundi 27 août 2012


Il faut savoir reconnaître le bonheur quand il est là,
et l'apprécier et le protéger,
sous peine de ne l'identifier que par le vide laissé par sa perte.

dimanche 26 août 2012


Il est bien normal que Dieu ne parle pas qu'aux chrétiens,
après tout ce n'est pas Lui qui nous appartient,
c'est nous qui Lui appartenons,
tout ce qui est créé est à Lui, et il peu donc s'adresser à qui Il veut.
C'est pour ça qu'il y a des bouts de révélation véritables un peu partout.

Peu de vertus sont autant nécessaires à l'obtention de la sainteté
que la persévérance.

Refuser de reconnaître l'existence d'un problème
n'est pas le meilleur moyen de le régler.

samedi 25 août 2012


Ce qu'on nous prend de force ou par chantage affectif,
qu'il s'agisse de biens matériels, de temps, d'attentions ou d'autre chose,
n'a pas la même valeur que ce que l'on donne de soi-même.
Seul ce qu'on donne sans y être forcé en aucune manière
peut être réellement porté à notre crédit.

vendredi 24 août 2012


Un estomac satisfait pousse à la bienveillance.

Échouer à aimer tout le monde, ce n'est pas très grave,
tant qu'on continue de s'y efforcer.
Ce qui serait grave, ce serait de ne même pas essayer.

L'amour véritable ne rapporte rien,
pourtant qui le possède n'a pas vraiment besoin de rien d'autre...

jeudi 23 août 2012


"J'ai pas tué, j'ai pas volé, j'ai rien à confesser"...
Encore heureux si on n'a pas tué ni volé.
Mais est-ce qu'on a donné notre vie pour ceux qu'on aime,
chaque jour que Dieu a fait ?

mercredi 22 août 2012


Il est très difficile d'apprendre quoi que ce soit
sans humilité.

On connait les goût de Dieu en matière de liturgie,
c'est Lui qui a donné les plans du temple de Salomon.
Eh bien, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il aime ce qui est beau...

mardi 21 août 2012


Les miracles?
Il y en a encore aujourd'hui, je peux même dire où et quand.
Chaque fois qu'un prêtre célèbre la messe quelque part dans le monde,
Dieu transforme du pain et du vin en son corps et son sang.
Si ça, ça n'est pas un miracle, alors je n'y comprends plus rien.

lundi 20 août 2012

Il faut relire souvent les premiers chapitres de la Genèse :
Dieu aime tout ce qu'Il a créé...
Ce qu'Il nous donne ne vient pas de nos mérites,
mais de son amour.

dimanche 19 août 2012


Être exigeant au point de vue doctrinal, théologique ou liturgique,
c'est tout à fait légitime et même indispensable.
Mais avec les gens,
ce n'est pas tant l'exigence que la bonté et la bienveillance qui doit primer.

L'Evangile n'est pas une loi dont nous serions les gardiens,
c'est une invitation dont nous sommes les hérauts.


Il n'y a rien de plus important que d'aimer. Jamais.

samedi 18 août 2012


J'ai du mal à penser que la sainteté soit compatible avec l'intolérance.
Le seul qui aurait le droit d'être intolérant, c'est Dieu,
et Il ne l'est pas.

Il est légitime de représenter Dieu,
car depuis qu'Il s'est fait homme,
on sait à quoi Il ressemble : ça n'est plus de l'idôlatrie.

vendredi 17 août 2012


Si je pouvais faire des miracles, et guérir des gens
à condition de souffrir à leur place,
je n'en ferais probablement rien...
L'amour du prochain n'est pas si évident que ça à vivre au quotidien.

jeudi 16 août 2012


Prendre exemple de ceux qui agissent mal pour justifier ses péchés
ne change rien à l'affaire : nos péchés demeurent les nôtres propres,
et Dieu nous en demandera compte.

Quand quelqu'un nous est insupportable, il faut chercher pourquoi :
on ne repère en général chez les autres que ce qui nous concerne directement,
et ce qui nous dérange a souvent plus à voir avec nous-mêmes qu'avec eux.

mercredi 15 août 2012


La messe des rameaux est, dans certaines régions déchristianisées,
la messe la plus fréquentée de l'année,
parce que les gens veulent ramener un rameau chez eux pour protéger leur maison.
Remplacer la Foi, qui sauve, par une superstition, qui ne sert à rien,
quel dommage...

mardi 14 août 2012


La recherche de la sainteté n'est incompatible
ni avec l'humour, ni avec la douceur.

Heureusement qu'on n'est pas conscients des conséquences de nos péchés :
on n'y survivrait probablement pas.

lundi 13 août 2012


Il me semble absurde qu'on puisse réussir à oublier l'inévitable réalité de la mort...
Pourtant, à force d'étourdissements, de course aux vanités, de bruit et de vide,
certains y parviennent...
Puis un jour, ils meurent quand même, tout surpris.

Ceux qui ont pris une vie savent-ils que ça leur a coûté la leur?

dimanche 12 août 2012


S'il était nécessaire que quelqu'un trahisse Jésus,
rien n'obligeait Judas à accepter d'endosser ce rôle.
La preuve?
Il est nécessaire que nous soyons tous saints,
et ce n'est pas pour ça que nous le devenons pour autant.

Qu'il y ait des choses criticables dans l'Eglise, soit.
Que ça soit une raison suffisante pour la critiquer devant n'importe qui, non.

Le Cantique des Cantiques, c'est Dieu
qui fredonne un chant d'amour pour nous séduire...

samedi 11 août 2012


Je connais des baptisés pour qui le fait d'être chrétien "ne sert à rien au quotidien"...
Quelqu'un me dirait "je suis amoureux mais ça ne me sert à rien au quotidien",
j'en déduirais logiquement qu'en fait il n'est pas amoureux, et ne sait même pas de quoi il s'agit.

vendredi 10 août 2012


La Foi chrétienne que les parents n'ont pas transmise à leurs enfants,
personne ne pourra jamais la transmettre à leur place.

jeudi 9 août 2012


Vouloir devenir saint sans jamais aller à la messe alors qu'on pourrait le faire,
c'est comme traverser l'atlantique à la nage alors qu'on pourrait prendre l'avion.

mercredi 8 août 2012


Aimer, par amour de Dieu, des gens qui n'aiment pas Dieu,
c'est le paradoxe des disciples du Christ.

Notre capacité d'amour personnelle est bien en deçà des ambitions chrétiennes.
Pour aimer comme Dieu le veut,
on a absolument besoin de sa grâce,
qu'on reçoit en priorité à travers les sacrements, ou par la prière.

mardi 7 août 2012


Prétendre aimer son prochain parfaitement
si l'on n'aime pas d'abord Dieu par dessus tout
c'est au mieux une illusion, au pire un mensonge.

Aimer, c'est faire un choix.
Refuser de choisir, et donc de renoncer à tout ce qu'on ne choisit pas,
c'est se rendre incapable d'aimer vraiment.

lundi 6 août 2012


Douter de l'existence de Dieu,
n'est-ce pas en définitive douter de sa propre existence?

dimanche 5 août 2012


On ne peut réduire le Christ à l'être humain Jésus...
Il était dès avant la création du monde!

Trouver le bonheur est l'entreprise de toute une vie.
Le garder une fois qu'on l'a trouvé, une attention de tous les jours.

samedi 4 août 2012


Faire adopter son enfant par Dieu en le faisant baptiser,
et ensuite ne plus jamais lui parler de Dieu de toute sa vie,
ça n'a aucun sens.

vendredi 3 août 2012


"Il faut que je complète dans ma chair ce qui manque à la Passion du Christ",
disait saint Paul.
Mais que peut-il manquer à la Passion du Christ?
La sainteté de chacun d'entre nous,
pour que le Fils de Dieu ne soit pas mort et ressuscité en vain.

jeudi 2 août 2012


Esaü a perdu son droit d'aînesse pour un plat de lentilles...
On perd beaucoup plus quand on échange la messe du dimanche
contre une grasse matinée ou de la simple paresse.

mercredi 1 août 2012


"Le juste est haïssable pour le pécheur
parce que sa simple existence est un reproche à ses yeux".
Il faudrait que ça ne soit que pour ça que le christianisme soit décrié de par le monde.

mardi 31 juillet 2012


Être handicapé de l'amour,
parce qu'on n'a pas eu droit à l'amour de ses parents étant enfant,
c'est le pire des handicaps que je puisse imaginer.

lundi 30 juillet 2012


Se laisser voler par quelqu'un par "amitié",
c'est être complice du diable, qui fait d'un ami un voleur
sous nos yeux,
sans qu'on réagisse.

dimanche 29 juillet 2012


On ne peut pas être chrétien si on n'a pas compris que Jésus est le Fils de Dieu,
Dieu lui-même.

Sainte Thérèse de l'enfant-Jésus est à mon sens la plus grande sainte du XXème siècle.
Elle a fait redécouvrir à l'Eglise que l'amour vécu dans le quotidien le plus humble
est le chemin qui mène au ciel,
à une époque où on croyait que la dureté et l'humiliation étaient la seule façon de faire.

samedi 28 juillet 2012


Je pense que ce n'est pas une bonne idée de cacher la mort aux enfants,
quand elle survient dans une famille.
Connaître la mort, c'est tout à fait nécessaire pour ne pas se tromper sur la vie.

vendredi 27 juillet 2012


L'amour sentimental et l'amour chrétien, s'ils ne sont pas incompatibles,
n'ont cependant pas grand-chose en commun :
le premier est un instinct, l'autre est le don de soi. 

jeudi 26 juillet 2012


Il n'est ni trop tôt ni trop tard pour faire le bien : il faut juste le faire aujourd'hui.

mercredi 25 juillet 2012


Le mariage n'est pas l'aboutissement d'une vie à deux,
mais son point de départ...

mardi 24 juillet 2012


Le combat de la sainteté ne consiste pas à lutter contre les péchés,
mais pour l'amour.


Le corps, qui est mortel, se nourrit de choses mortes.
L'âme, qui est immortelle, ne peut se nourrir que de Dieu,
qui est vivant pour l'éternité.

lundi 23 juillet 2012


"Ecoute Israël (...) : tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton esprit"...
Voilà qui est ambitieux ! On a intérêt à s'y mettre tout de suite,
parce qu'on est vertigineusement loin du compte.

dimanche 22 juillet 2012


Je ne sais pas pourquoi les gens viennent à la messe le dimanche.
Pour faire plaisir à leur curé ou à leur conscience, ou par habitude?
D'autres pour obtenir des faveurs ou une éventuelle protection?
Si on y allait juste parce qu'on aime Dieu, ça serait une bonne raison.

samedi 21 juillet 2012


Demander l'aide de Dieu
pour quoi que ce soit d'autre que l'amour,
c'est s'exposer à être déçu par son silence.

vendredi 20 juillet 2012


Il faut apprendre à discerner les esprits.
Le fait qu'on ait des révélations, des illuminations ou des intuitions
ne signifie pas en soi que ça vienne de Dieu.

jeudi 19 juillet 2012


Tu veux entendre Dieu?
Entre dans une église. Assieds-toi. Tais-toi. Attends.
Tu verras, il se passe des choses
à la seule condition d'être persévérant.

mercredi 18 juillet 2012


Ceux qui crachent sur l'amour ne l'ont probablement pas connu.
Ils auront connu la passion, la luxure, l'envie, le besoin, le caprice, la solitude...
Mais pas l'Amour.
Les pauvres.

mardi 17 juillet 2012


Le christianisme n'essaye pas d'amadouer Dieu par des cadeaux
pour obtenir des faveurs en retour, comme dans les religions d'origine humaine :
Dieu nous a déjà tout donné en nous donnant le Christ.
Il s'agit plutôt d'apprendre à discerner ce qu'Il nous a donné,
à le reconnaître, à l'accepter et à le mettre en pratique.

lundi 16 juillet 2012


La gloire de l'Eglise,
c'est d'accepter d'enterrer même ceux qui l'ont persécutée,
et de prier pour leur salut.

dimanche 15 juillet 2012


Être chrétien et ne jamais aller à la messe,
c'est avoir un compte en banque bien rempli et vivre à la rue.
Ça semble ridicule? C'est parce que ça l'est.

Faire du mal à quelqu'un, c'est s'en faire à soi-même,
parce que ça va inévitablement dégrader
notre caractère, notre moral, notre esprit ou même notre corps,
et ça peut aller jusqu'à nous priver du paradis.

samedi 14 juillet 2012


Il y a un temps pour tout.
Quand on n'a jamais le temps de se reposer,
c'est qu'on a quelque chose à fuir. 

vendredi 13 juillet 2012


L'orgueil est une forme d'idôlatrie.
Comme elle est difficilement identifiable, elle est particulièrement grave,
surtout lorsqu'elle appartient aux personnes qui sont censées être
au service de l'annonce de l'Evangile,
et qui en fait n'anoncent personne d'autre qu'eux-mêmes.

jeudi 12 juillet 2012


La transmission de la foi passe par les yeux.
Si on ne voit jamais de croix, de statues religieuses,
de personnes consacrées en habits, de processions,
alors la foi se perd, même si tout ça n'en est que des manifestations extérieures.

Quand on a quelque chose de pénible à faire ou à supporter,
il faut l'échanger contre du temps de purgatoire.
Ça rend beaucoup de contrariétés tout à fait acceptables.

mercredi 11 juillet 2012


Non, les enfants morts en bas âge ne deviennent pas des petits anges...
Les anges sont de purs esprits, et n'ont rien à voir avec la nature humaine.
Nous, nous ressusciterons, avec un corps impérissable.
Les enfants aussi. Y compris ceux qui n'ont même pas eu le temps de naître.

mardi 10 juillet 2012


Le purgatoire sert à prendre conscience
des conséquences de tous les péchés qu'on a commis et dont on a déjà demandé pardon,
et à réparer le mal qui en a découlé, si on n'a pas fait cette réparation sur terre.
Ça tient compte de la miséricorde mais aussi de la justice de Dieu,
et ça nous prépare au paradis : connaître, comprendre et payer
les conséquences du péché
nous en vaccine pour l'éternité.

lundi 9 juillet 2012


Il est plus facile de faire boire un âne qui n'a pas soif
que d'aider quelqu'un qui ne veut pas d'aide.

dimanche 8 juillet 2012


L'amour n'est pas juste un sentiment.
C'est un don.
Le don de sa propre vie.
Une autre image que j'ai faite elle aussi il y a bien longtemps...



Il est très étrange, et néanmoins habituel, de constater
que les personnes les plus critiques à l'égard de l'Eglise,
qu'ils considèrent obscurantiste, irrationnelle, incapable ou "à côté de la plaque",
sont aussi les proies les plus faciles
pour les sectes aux théories les plus excentriques...

samedi 7 juillet 2012


Aider de façon durable quelqu'un qui est dans le besoin
sans jamais rien lui demander en retour,
c'est l'inciter à devenir un assisté perpétuel et de plus en plus exigeant. 

vendredi 6 juillet 2012


La résurrection des morts est inévitable,
parce que Dieu l'a décidé, et qu'Il ne change jamais d'avis.
En revanche, avec qui on va être réunis après la résurrection,
ça, ça dépend de nous.

jeudi 5 juillet 2012


La foi chrétienne ne réside pas dans les miracles,
ou plutôt si, dans un seul : la résurrection du Christ,
qui donne à la Parole de Dieu toute sa validité.

mercredi 4 juillet 2012


Je me demande pourquoi les gens s'affolent pour la fin du monde.
De toutes façons quand on meurt c'est la fin du nôtre,
on connaîtra donc inévitablement tous ça lors de notre vie.

mardi 3 juillet 2012


Je plains les évêques.
Ils sont toujours trop progressistes pour les uns,
et trop intégristes pour les autres.

lundi 2 juillet 2012


Être baptisé et être chrétien sont deux choses différentes,
tout comme la graine et l'arbre qui provient d'elle :
Sans graine, il n'y aura jamais d'arbre, c'est entendu,
mais si elle ne produit rien, alors on ne peut décemment pas l'appeler un arbre.