aléatoire

dimanche 30 septembre 2012


Penser que Dieu va obliger toute l'humanité à vivre avec Lui au paradis
sans tenir compte des choix de chacun pendant cette vie présente,
c'est tenir pour rien le respect absolu qu'Il a de la liberté de tous.

L'amour chrétien n'est pas basé sur de la sensiblerie
ni même sur des bons sentiments,
mais c'est un débordement de l'amour de Dieu qui est en nous.
C'est pour ça que le commandement de l'amour de Dieu précède celui de l'amour du prochain :
parce que l'amour du prochain nous vient de l'amour de Dieu.

samedi 29 septembre 2012


Ça me plait bien, que Dieu soit patient avec nous.
 Parce qu'alors, il est légitime de l'être avec soi-même.
 A condition que la patience ne soit que lenteur,
 et non pas oubli du but à atteindre.

vendredi 28 septembre 2012


Ça m'amuse toujours qu'on puisse penser ne pas avoir besoin de l'Eglise
pour connaître Dieu soi-disant mieux que l'Eglise elle-même,
en se basant juste sur une compréhension personnelle des Saintes Ecritures.
Sans l'Eglise, et en particulier les moines copistes Irlandais du VIème siècle,
la bible ne serait vraisemblablement même pas parvenue jusqu'à notre époque.

On ne prie jamais assez, ni assez bien. C'est pareil pour l'amour.

jeudi 27 septembre 2012


Ressasser les défauts et les péchés historiques et actuels de l'Eglise
est bien utile quand on veut se justifier de ne pas faire la volonté de Dieu.

mercredi 26 septembre 2012


Celui qui a toujours été seul face aux décisions de sa vie
a sans doute le droit de blâmer ceux qui ne l'ont pas aidé quand ils le pouvaient,
s'il venait à échouer.

On ne peut pas plus expliquer la foi chrétienne à quelqu'un qui ne veut pas l'entendre
qu'on ne peut soigner efficacement quelqu'un qui préfère être malade.

Certains prétendent avoir foi en l'humanité.
Je ne sais pas comment ils font.
Après la résurrection, je ne dis pas.
Mais avant, sous le règne du péché originel et personnel?
Ça me semble être la porte ouverte à une vie de désillusions.

mardi 25 septembre 2012


La Foi est certes un don de Dieu, mais elle se cultive.
En se nourissant des sacrements et de la prière, tout d'abord.
Puis par sa mise en pratique, en particulier par l'amour du prochain
en actes et en esprit.

lundi 24 septembre 2012


La finalité de la politique est de gérer la société humaine, pas de la sauver.
Si on en attend ce qu'elle ne peut pas donner, elle décevra inévitablement.

dimanche 23 septembre 2012


Tant qu'on trouvera en nos coeurs la moindre trace de haine, d'envie ou de jalousie,
il ne faudra pas s'étonner qu'il y ait des guerres.
Autant dire que la paix mondiale n'est pas pour tout de suite.

L'hypocrisie se retourne inévitablement contre ceux qui la pratiquent,
parce que les premières personnes qu'ils trompent, c'est eux-mêmes.

samedi 22 septembre 2012


Si le salut éternel était gagné d'avance,
il n'aurait pas coûté sa vie au Christ.

Ne pas pratiquer les sacrements, soit.
Mais alors il ne faut pas se plaindre que les églises soient fermées.

vendredi 21 septembre 2012


Il est toujours beaucoup plus facile de blâmer les autres
(les prêtres, le concile, l'Eglise, les religieux, le pape, les laïcs, etc etc...)
pour justifier ses propres péchés,
que de chercher à s'en corriger.

C'est au moment de sa mort qu'on peut savoir si quelqu'un a réussi sa vie.

jeudi 20 septembre 2012


La foi sans les oeuvres?
Voilà bien quelque chose de totalement inutile.
Le diable l'a. Ça lui fait une belle jambe.

Le jour où tu vas te retrouver devant Dieu,
Il ne va pas te demander si "les autres" sont saints,
mais si tu l'es, toi.

mercredi 19 septembre 2012


Dans les sociétés néo-païennes,
le devoir est devenu un gros mot, seule l'envie compte.
Et quand l'envie disparait, alors il ne reste rien pour justifier la valeur d'une vie.

mardi 18 septembre 2012


L'athéisme au sens strict est quelque chose d'excessivement rare.
La plupart de ceux qui se disent athées sont en fait païens :
ils mettent leur foi en des idoles au lieu de Dieu, mais c'est tout.
Que ce soit l'argent, le sexe, la philosophie, la politique, l'art, la science ou le travail,
ils croient tous en quelque chose, qu'ils ne remettent pas plus en question
qu'un croyant ne doute de Dieu.

La magnanimité,
c'est pardonner ceux qui sont impardonnables,
sans aucun mérite de leur part.
C'est la qualité des nobles,
je veux dire que seuls ceux qui la pratiquent méritent ce nom.

lundi 17 septembre 2012


Que les portes du paradis soient ouvertes, c'est une chose.
Qu'on les franchisse, c'en est une autre.
Les portes de nombreuses églises sont ouvertes tous les dimanches,
ce n'est pas pour ça que les églises sont pleines.

Une civilisation qui ne protège plus la vie des plus faibles d'entre les siens,
en particulier de ceux qui sont à naître ou en fin de vie,
n'en a plus pour très longtemps à survivre elle-même avant de disparaître.

dimanche 16 septembre 2012


Il est plus facile de se draper des habits du père la rigueur,
paré de la vérité, du bon droit, et du dédain pour les pécheurs ("ces misérables!"),
que de mettre les mains dans la boue pour les en tirer au risque de se tacher.
Et pourtant Dieu a choisit de se faire homme pour nous sortir de là...

samedi 15 septembre 2012


La peur jointe à l'ignorance engendre inévitablement la violence.

vendredi 14 septembre 2012


Quand on a charge d'âmes,
pour les autres il vaut mieux qu'on soit savant,
pour soi-même il vaut mieux être saint.
Comme les deux ne sont pas incompatibles,
le mieux est donc d'être à la fois savant et saint.

jeudi 13 septembre 2012


Chaque vocation est la plus belle au monde,
tant que c'est celle qu'on a soi-même.
Les vocations que l'on n'a pas
nous sont toujours plus ou moins incompréhensibles.

mercredi 12 septembre 2012


La croix symbolise bien la double orientation de l'amour chrétien :
une dimension verticale, aimer Dieu par dessus-tout,
une dimension horizontale, aimer son prochain comme soi-même.
Position inconfortable (c'est un euphémisme) du crucifié,
et pourtant unique chemin de salut.

mardi 11 septembre 2012


En vouloir à Dieu de reprendre ce qui est à Lui,
alors qu'on ne l'avait jamais même remercié de nous l'avoir prêté,
est-ce bien juste?

lundi 10 septembre 2012


Ils sont nombreux, ceux qui voudraient forcer la main du Christ
parce qu'ils trouvent qu'il est trop laxiste avec le monde,
et que son Eglise n'est pas assez sainte ni puissante à leur goût.
Cette même raison est peut-être celle qui a poussé Judas à le livrer...

dimanche 9 septembre 2012


Aimer, ce n'est pas vouloir le bien des autres à leur place ou malgré eux :
ça, ça s'appelle diriger.
En revanche, on peut les aider à trouver le bien qu'ils recherchent eux-mêmes,
s'ils acceptent notre aide.

Le respect de la liberté humaine
est l'une des conditions sine qua non
de l'accès à la sainteté.
Qui dit liberté humaine, dit aussi liberté religieuse.

La routine, dans un couple, a un avantage important : elle rassure.
Elle a aussi un inconvénient : elle endort et risque d'éloigner insensiblement.
La solution? Changer le contenu de temps en temps, mais garder le contenant :
changer de routine, mais en garder toujours une.

samedi 8 septembre 2012


La vie est un chemin dont chaque jour est le but.

Prêtre, donne au peuple chrétien la liturgie à laquelle il a droit,
celle qui vient de l'Eglise, telle qu'elle est écrite et décrite dans le missel,
à laquelle personne, fut-il prêtre, n'a le droit
de rajouter, changer ou enlever quoi que ce soit.
Sans quoi, ce n'est pas vers Dieu que tu guideras le peuple,
mais seulement vers toi.

vendredi 7 septembre 2012


L'intelligence, comme la beauté ou la santé, n'est qu'un prêt.
Il serait bien ridicule d'en tirer de la vanité,
comme si on avait un mérite quelconque dans cette affaire.

jeudi 6 septembre 2012


Plus on vieillit, plus les défauts de caractère
qu'on n'avait que camouflés au lieu de les améliorer
apparaissent aux yeux de tous sans qu'on puisse plus rien y faire.

mercredi 5 septembre 2012


Certains pensent qu'il est bien orgueilleux de prétendre devenir saint.
Quelle méconnaissance !
La sainteté n'est rien d'autre que l'amour parfait de Dieu, du prochain puis de soi-même,
je ne vois pas où l'orgueil a la moindre place là-dedans.

C'est aujourd'hui qui est important, parce que chaque jour peut être le dernier.

mardi 4 septembre 2012


La seule couronne que le Christ ait jamais porté
était une couronne d'épines.
Tu veux des honneurs ou des responsabilités dans l'Eglise?
Fais attention. Ça risque de piquer.

lundi 3 septembre 2012


Un défaut, c'est une qualité dont on n'a pas encore trouvé le mode d'emploi.

Ce n'est pas en tirant sur une fleur qu'on la fait grandir plus vite.
Ce n'est pas non plus en accumulant des exigences qu'on rend les gens plus saints.

dimanche 2 septembre 2012


L'intégrisme est aux religions
ce que le lierre est aux arbres.
Il s'y colle, il en vit, il les étouffe, mais ce n'est qu'un parasite :
il ne vient pas d'eux.

samedi 1 septembre 2012


Donner des moyens de vivre à ses enfants est moins important
que de leur donner des raisons de vivre.
L'amour est encore plus naturel à Dieu
que les battements de notre coeur ne le sont pour nous.
Personne ne nait meurtrier ni saint.
Ce sont les innombrables choix que nous faisons tout au cours de notre vie
qui nous conduisent sur un chemin ou sur un autre.