aléatoire

samedi 2 juin 2012


Douter de Dieu parce qu'on ne l'a jamais vu?
Soit.
Mais alors il faut douter de tout ce qu'on n'a jamais expérimenté par soi-même.
Vaste, vaste doute...

Le serpent a proposé à Adam et Eve
de devenir "comme des dieux".
Dieu, lui, nous propose de devenir Dieu.

Quand Il veut sauver le monde,
Dieu envoie son Fils.
Il ne t'a jamais demandé de remplacer le Messie.

S'il y a bien une chose que Dieu ne supporte pas,
c'est la concurrence.
Il n'a jamais demandé à personne de lui piquer sa place.

Si on ne se supporte pas sur terre,
les chances sont minces qu'on se supporte dans l'éternité.

Ceux qui opposent la science et la religion
ignorent leur domaine de compétence respectif :
la science explique le comment des choses,
la religion, elle, explique le pourquoi.

Si Dieu ne nous avait pas créés libres,
on ne pourrait pas se damner.
Mais on ne pourrait pas non plus être sauvés.
On ne serait donc probablement pas destinés à devenir éternels.

L'Eglise est fondée sur les Ecritures, la Tradition et le Magistère.
Si l'on conteste l'un des trois,
on sort de l'Eglise.
Ce n'est pas un drame en soi,
mais il faut tout de même en être conscient. 

Il est curieux de constater
que ceux qui contestent le célibat sacerdotal
sont en général
ceux que ça concerne le moins. 

"Il est impossible de servir Dieu et l'argent",
disait le Christ.
Malheureusement, il avait raison.
Parce que l'amour est toujours gratuit, par définition.
L'argent, lui, ne l'est jamais.

Le travail est quelque chose de bon,
puisque voulu par Dieu.
En revanche, Il n'a jamais demandé
qu'on en fasse une religion.
Il y a deux façons d'entrer au paradis :
soit on est saint, c'est à dire qu'on aime Dieu par dessus tout et son prochain comme soi-même,
toujours, partout, inconditionnellement, toute sa vie.
La deuxième consiste à ne juger personne,
afin de ne pas être jugé par Dieu.

Se prétendre amoureux d'une personne qu'on ne fréquente jamais
est au mieux une illusion,
au pire un mensonge.
Il en va de même pour l'amour de Dieu.

On a souvent tendance à croire
que l'Eglise se résume à son clocher,
le sacerdoce au curé de sa paroisse,
et Dieu à ce qu'on en comprend...

Nombreux sont ceux qui ont essayé de détourner l'obéissance qui n'est due qu'à Dieu
à leur profit
entrainant dans leur idolâtrie
les disciples qui ont accepté de désobéir à leur conscience pour ne suivre qu'un homme. 

Il y a plus de sagesse dans un seul acte d'amour véritable
que dans cent livres de théologie.

Il est impossible de trouver le bonheur
si l'on n'est capable de voir que ce qui nous manque.
Le secret d'un coeur heureux
c'est d'être capable de voir ce qu'il a.

La vanité est plus facile à obtenir que la sagesse.