aléatoire

lundi 25 juin 2012


On sera bien surpris après notre mort,
quand on constatera que tout ce que le Christ nous avait dit est vrai.

Paradoxalement, la timidité est une forme particulière d'orgueil :
c'est penser que tout le monde n'a rien de mieux à faire
que de passer son temps à nous juger en permanence,
comme si on était le centre du monde.

Si on ne s'occupe pas soi-même de son propre bonheur,
rien d'étonnant à ce que personne d'autre ne le fasse.

On pense communément que la santé est le plus grand bien existant en ce monde.
Mais plus important que la santé est la vie, plus important que la vie est l'amour.
Cependant, si on n'a jamais connu l'Amour, ce que je dis là semblera n'avoir aucun sens.

On peut faire toutes les erreurs possibles et imaginables en ce monde,
mais il ne faut pas essayer de tromper sa conscience,
car aucun "bien" acquis contre elle ne nous justifiera si on perd son aval.



La seule paix durable et véritable
ne provient pas de l'équilibre des terreurs
mais de la surabondance d'amour.


La raison et l'amour ont assez peu de choses en commun,
parce qu'aimer n'est jamais vraiment raisonnable.

Mettre des sommes d'intelligence au service de la stupidité la plus absolue,
voilà qui semblerait totalement antinomique
si la télévision n'était pas là pour nous prouver chaque jour
que c'est parfaitement possible.

Ne pas avoir besoin de Dieu est, paradoxalement, la plus grande des indigences.

Dire des choses intelligentes ne sert à rien si l'on n'est pas compris.

Chasser un abus par un autre, n'est-ce pas un excellent moyen
de créer un cercle vicieux?

Le diable est à la source de l'intégralité du mal qui se commet sur cette terre.
Ce n'est pas contre ses victimes qu'il faut se battre, c'est contre lui.
Et l'arme qui permet de le vaincre,
c'est l'amour que nous avons les uns pour les autres.