aléatoire

samedi 18 août 2012


J'ai du mal à penser que la sainteté soit compatible avec l'intolérance.
Le seul qui aurait le droit d'être intolérant, c'est Dieu,
et Il ne l'est pas.

Il est légitime de représenter Dieu,
car depuis qu'Il s'est fait homme,
on sait à quoi Il ressemble : ça n'est plus de l'idôlatrie.