aléatoire

vendredi 21 septembre 2012


Il est toujours beaucoup plus facile de blâmer les autres
(les prêtres, le concile, l'Eglise, les religieux, le pape, les laïcs, etc etc...)
pour justifier ses propres péchés,
que de chercher à s'en corriger.

C'est au moment de sa mort qu'on peut savoir si quelqu'un a réussi sa vie.