aléatoire

dimanche 30 septembre 2012


Penser que Dieu va obliger toute l'humanité à vivre avec Lui au paradis
sans tenir compte des choix de chacun pendant cette vie présente,
c'est tenir pour rien le respect absolu qu'Il a de la liberté de tous.

L'amour chrétien n'est pas basé sur de la sensiblerie
ni même sur des bons sentiments,
mais c'est un débordement de l'amour de Dieu qui est en nous.
C'est pour ça que le commandement de l'amour de Dieu précède celui de l'amour du prochain :
parce que l'amour du prochain nous vient de l'amour de Dieu.